Croire en sa destiné / Believe in it Envie de tout arrêter, ou dire STOP à son esprit tortueux? / Want to stop everything, or say STOP to his tortuous mind?


ENVIE DE TOUT ARRÊTER, OU DIRE STOP À SON ESPRIT TORTUEUX? /
WANT TO STOP EVERYTHING, OR SAY STOP TO HIS TORTUOUS MIND?

article in english below >>>>>>>>>>

Vous savez, parfois j’ai envie de tous lâcher, tout arrêter, tout stopper, je me demande parfois pourquoi je fais ça alors que rien ne se passe réellement… Et puis il y a tous ses obstacles qui me font douter, est ce que c’est vraiment utile, est ce que c’est vraiment ma place, est ce que je dois vraiment faire comme ça… trop de question insignifiante qui me fond me questionner sur moi-même.

Je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé, mais les doutes, et les obstacles surviennent souvent en pleine période de transitions. Vous savez ce moment où vous changez d’appart, de job, marri… lorsque c’est un tournant important dans votre vie. Un tournant qui devrait se passer à merveille car vous savez que c’est fait pour vous. Mais au final, vous fais douter de tout.

Ce que nous n’avons pas conscience à ce moment, c’est que toutes ses questions cachent une peur profonde. La quel ? Je n’en ai aucune idée. La peur d’être seule, de ne pas réussir, de n’avoir aucune reconnaissance de son travail… ça peut être n’importe quelle peur.

Pour moi, ce n’est pas la première fois que je change totalement de vie, mais dans tous mes changements, mon chemin a été le même, pour accéder à ce pourquoi je suis sur cette terre. La vie nous amène simplement là où nous devons être, mais bien sur le chemin est parsemé d’épreuves. Peut-être que vous vous êtes déjà dit « mais ! j’ai déjà vécu quelque chose de similaire », et bien oui c’est normal. Nos épreuves sont faites pour que l’on accepte nos peurs, alors parfois nous fuyons, et parfois il nous faut plusieurs mêmes épreuves, pour les comprendre et les accepter entièrement. Car on le sait tous, certaines choses fond très mal, et sont trop intense pour tout encaisser d’un coup.

A chacun sa méthode pour « vomir » tous se qui est resté en nous et qui nous fait mal. Après mon premier gros changement, je parlais beaucoup avec une amie, pour dénouer tous les nœuds. Puis, c’est en aidant des amis dans leur quotidien, que j’ai aussi compris certaines choses. Aujourd’hui, c’est en vous écrivant mes états d’âme que tout devient plus clair. Mes amis vous le diront, je vie totalement mes émotions, et lorsque j’écris c’est la même chose.

Lorsqu’on est pris la tête baissée dans nos occupations, on a tendance à voir tout le négatif. Manque d’argent, de stabilité, de reconnaissance, de contact… Tout est fait pour fuir, et tous laisser tomber !! Vous serez d’accord avec moi, que tout cela est fatiguant ? Et bien oui c’est aussi normal ! Lorsque l’on met son énergie à profit de tout se négatif, ça fatigue. On est focalisé sur ce qu’il se trouve en surface, et c’est à ce moment que les doutes, impressions… posent bagages dans notre tête.

Je ne suis pas un exemple à suivre mais lorsque tout ça arrive, ma première erreur est d’essayer de comprendre. L’esprit est tellement imaginatif, qu’il va se baser sur les faits du moment présent, va tourner et retourner ça à sa sauce, pour mal vous informer. C’est perturbant, mais souvent la peur n’est pas celle que l’on croit, et puis ça peut aussi être une tristesse, de la colère, ou même de la joie ! Alors, je m’assoie, ferme les yeux, et part en expédition intérieur. Je vais voir ce que je ressens en moi sans jugement, sans comprendre, ressentir seulement. Et je laisse mon corps prendre le contrôle.

Lorsque l’on sait, qu’on le ressent au fond de nous, rien ne pourra empêcher ce qui se prépare pour vous. La patience est une vertu, mais c’est aussi vous qui décidez de ce qui doit se faire. Plus vous allez fuir, plus ça mettra du temps, à chacun son rythme. Le plus compliqué, ce sont les couples, car beaucoup se séparent, quand l’un veut avancer et que l’autre reste dans ses anciens schémas.

L’important est de garder votre destiné dans le cœur, oui les épreuves ne sont pas plaisantes, mais si elles sont là, c’est que vous êtes prêt à les affronter. Il est temps de se faire confiance et d’avancer sans craintes, la vie se chargera du reste ! Alors quand j’ai envie de tout lâcher, est-ce vraiment tout ce que j’ai déjà entrepris pendant des années, ou bien est ce toutes ses choses du passé qui me parasites encore et encore… J’opte pour la deuxième option, je leur dis STOP dès aujourd’hui, car j’ai envie de vivre librement, dans la joie, et non dans ses trucs négatifs qui me fatigue au plus au point.

Prune

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

You know, sometimes I want to let go, stop everything, stop everything, sometimes I wonder why I’m doing this when nothing really happens … And then there are all the obstacles that make me doubt, is what it really is useful, is it really my place, do I really have to do it like that … too much insignificant question that basically questions me.

I do not know if it has happened to you before, but doubts, and obstacles often arise during a period of transitions. You know this moment when you change your apartment, job, laugh … when it’s an important turning point in your life. A turning point that should go perfectly because you know it’s for you. But in the end, you make everything doubt.

What we do not realize at this moment is that all his questions hide a deep fear. Wich one ? I’ve no idea. The fear of being alone, of not succeeding, of having no recognition of one’s work … it can be any fear.

For me, this is not the first time that I totally change of life, but in all my changes, my path has been the same, to access what I am on this earth. Life simply brings us to where we need to be, but well on the way is dotted with hardships. Maybe you’ve already said “but! I have already experienced something similar “, and yes it’s normal. Our tests are made so that we accept our fears, so sometimes we run away, and sometimes we need several same tests, to understand and accept them entirely. As we all know, some things go very badly, and are too intense to cash in at once.

To each his method to “vomit” all that remained in us and that hurts us. After my first big change, I talked a lot with a friend, to untie all the knots. Then, it is by helping friends in their daily life, that I also understood certain things. Today, it is by writing to you my moods that everything becomes clearer. My friends will tell you, I totally live my emotions, and when I write it’s the same thing.

When we are bowed down in our occupations, we tend to see the whole negative. Lack of money, stability, recognition, contact … Everything is done to escape, and all let down! Will you agree with me that all this is tiring? Well yes it’s also normal! When you put your energy to use everything negative, it tired. We are focused on what is on the surface, and it is at this moment that doubts, impressions … pose baggage in our head.

I am not an example to follow but when all that happens, my first mistake is to try to understand. The mind is so imaginative, that it will be based on the facts of the present moment, will turn and return to its sauce, to misinform you. It is disturbing, but often the fear is not the one we believe, and then it can also be a sadness, anger, or even joy! So, I sit down, close my eyes, and go on an internal expedition. I will see what I feel in myself without judgment, without understanding, feeling only. And I let my body take control.

When we know that we feel it deep inside us, nothing will prevent what is preparing for you. Patience is a virtue, but it is also you who decide what needs to be done. The more you escape, the more time it will take, at each pace. The most complicated are the couples, because many separate, when one wants to move forward and the other remains in its old patterns.

The important thing is to keep your destiny in your heart, yes the trials are not pleasant, but if they are there, it is that you are ready to face them. It’s time to trust each other and move forward without fear, life will do the rest! So when I want to let go of everything, is it really all that I have already undertaken for years, or is it all its things of the past that parasites me again and again … I opt for the second option, I tell them STOP today, because I want to live freely, in joy, and not in its negative stuff that tires me to the point.

Plum

Suivre:
prune